Développement durable et énergies renouvelables

Développement durable et énergies renouvelables

Energies renouvelables : ou EnR, sont des énergies dont la  consommation ne peut réduire en fonction de l’échelle humaine. Elles sont inépuisables car toujours renouvelables : on y classe l’énergie solaire (photovoltaïque, thermique), hydraulique, éolienne, biomasse, géothermie. Ces énergies renouvelables sont indissociables des besoins liés au développement durable.

Engie : deuxième  groupe mondial de l’énergie, né le 22 juillet 2008 d’une fusion entre  Gaz de France et Suez, se positionne sur la production et la distribution de l’électricité, le gaz naturel, GNL, services à l’énergie, environnement .

Développement durable : répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.  Le développement durable c’est la concordance entre équité sociale, sauvegarde de l’environnement et des espèces animales, l’efficacité économique et la  transparence des actions ainsi que la participation d’éco-citoyens.

L’une des dernières  démarches en terme de développement durable répond à la conception « agir local, penser global ».

Ainsi, certaines questions politiques, philosophiques et éthiques touchent directement à ce sujet d’actualité. Le développement durable peut se décliner de manières complémentaires : au niveau politique, sur les territoires, dans les entreprises, dans sa vie personnelle.

Le développement durable a été mis en application sur les territoires, puis au sein de l’entreprise et de leurs parties prenantes. Achat, production et commercialisation du gaz  naturel et de l’électricité, services énergétiques et environnementaux.

Être éco-responsable : à rapprocher du terme d’écocitoyenneté,
conscience politique d’appartenir à un territoire qui garantit son
existence impliquant ainsi droits et devoirs en fonction de l’environnement. On peut jouir d’un espace mais on doit le respecter c’est-à-dire ne pas le polluer. Chaque éco-citoyen doit assurer un développement durable lui-même.

Réglementation Thermique RT 2012 : instaurée par le gouvernement français afin de  limiter la consommation d’énergie du secteur du bâtiment en termes d’éclairages, refroidissement, ventilation, chauffage, eau chaude sanitaire. Cette  réglementation prévoit une  amélioration de la performance écologique dans les constructions neuves.

Géothermie : du grec géo (terre) et thermie (chaleur), science des phénomènes internes du globe terrestre et la bonne technique qui vise à
l’exploiter. Par extension, la géothermie désigne l’énergie géothermique issue de la Terre, convertie en chaleur via une pompe à chaleur, afin de
chauffer une maison.

On distingue la géothermie horizontale, verticale, sur nappe phréatique. La Chine, la Rome antique et le bassin méditerranéen ont toujours utilisé cette énergie.

C'est a vous