Ouate de cellulose isolant

Ouate de cellulose isolant

Pour l’isolation de votre maison ou de vos locaux, pourquoi ne pas choisirla ouate de cellulose qui est à la fois écologique et durable. Elle possède une excellente stabilité dimensionnelle et est résistante notamment à l’humidité. La ouate de cellulose laisse passer la vapeur sans altérer ses performances acoustiques et thermiques.

Cet isolant naturel apporte une étanchéité à l’air supérieure aux isolants classiques. Il permet d’économiser l’énergie et améliore le déphasage thermique (c’est à dire le temps nécessaire à un échange de température entre l’intérieur et l’extérieur de la construction). Elle possède des caractéristiques physiques permettant l’évaluation précise de sa « densité établie » (CSTB) lui conférant une performance thermique constante, véritable, pour toute la vie du bâtiment.

Grâce à sa légèreté et à sa souplesse, la ouate de cellulose peut se disperser dans les moindres recoins où il y a des risques de ponts thermiques et acoustiques. Elle freine et dissipe les ondes sonores. La ouate de cellulose réduit ainsi les bruits de voisinage, les bruits d’impacts et aériens.

La ouate de cellulose est sans amiante, sans fibres minérales, difficilement inflammable : classée M1, anti-termites et anti-rongeurs…

Les sels de bore la rendent également totalement imputrescible et ne constitue pas un lieu propice au développement des micro-organismes et résiste donc aux insectes et champignons.

La Pose de ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un isolant qui s’adapte efficacement à tous les besoins d’isolation : Sous-pentes, planchers, plafonds, parois, mur…

L’Epandage à l’air libre ou Soufflage : Réalisé en soufflant la ouate sur une surface, elle isolera à merveille vos combles non habitables.

Le Flocage ou Projection humide : Grâce à de l’eau et le liant naturel contenu dans le bois, la ouate est floquée sur des supports généralement verticaux. C’est la solution idéale si vous recherchez en priorité une isolation acoustique.

L’Injection ou l’Insufflation : On injecte la ouate de cellulose à sec dans des supports horizontaux ou verticaux comme les planchers, murs et cloisons.

Qu’est-ce que la ouate de cellulose

La ouate de cellulose est fabriquée à partir de papier de recyclage, d’abord défibré puis broyé afin d’obtenir des flocons de cellulose. La ouate est utilisée comme isolant depuis les années 30 aux États-Unis et en Scandinavie.

L’excellent rapport entre coût, qualités techniques et écologiques a fait de la cellulose l’isolant le plus utilisé en construction écologique en France et dans les pays voisins.

La cellulose ne se tasse pas dans le temps, éloigne souris et insectes, empêche la moisissure et la putréfaction, et est traitée contre le feu.

La cellulose contrairement à d’autres isolants est malléable. Cet avantage permet de réaliser une couche isolante sans joint, parfaitement étanche, quelle que soit la forme de la cavité. Insufflée sous pression, floquée, ou projetée en parois murales, la cellulose remplit totalement toutes les cavités même difficilement accessibles et de formes irrégulières.

Cet isolant est donc parfaitement adapté aussi bien à la rénovation, que pour des bâtiments neufs.

ÉCOBILAN

  • Les isolants en cellulose présentent un bon écobilan. La matière première est un matériau recyclé disponible en très grande quantité.
  • Le recyclage des vieux journaux en isolant consomme moins d’énergie que leur revalorisation en papier.
  • L’isolant est réutilisable.
  • La réduction de consommation énergétique est importante.
  • Le climat intérieur est sain et équilibré.
  • Une maison bien isolée dépense moins d’énergie et contribue au bien être de la planète.

Dépense d’énergie pour la fabrication de divers matériaux d’isolation :

Densité de l’isolant

CELLULOSE 1,2 (kWh/kg) 58 (kWh/m3) 55 Énergie
LAINE DE ROCHE 4,7 (kWh/kg) 128 (kWh/m3) 27 Énergie
LAINE DE VERRE 8,9 (kWh/kg) 17 (kWh/m3) 20 Énergie
PANNEAUX EN FIBRE DE BOIS 4,2 (kWh/kg) 709 (kWh/m3) 170 Énergie
POLYSTYRENE EXPANSE 26,4 (kWh/kg) 396 (kWh/m3) 15 Énergie
POLYURETHANE EXPANSE 27,8 (kWh/kg) 834 (kWh/m3) 30 Énergie

L’INSUFFLATION

Pour une construction neuve ou en rénovation, il est possible en toiture, de mettre en place des caissons entre solives. Ceux-ci sont fermés par le dessus avec un pare pluie et par le dessous par un frein vapeur respirant. Lambris ou panneaux viennent ensuite en finition. Les caissons réalisés
permettent un remplissage sous pression, à la densité voulue.

L’insufflation se fait à l’aide d’un tuyau introduit dans la cavité.
Le remplissage est uniforme, compact et recouvre la totalité de la surface évitant les ponts thermiques.
La même opération se fait entre lambourdes pour les planchers, et derrière les doublages, brique, placoplâtre, fermacel.

Plus l’isolant est épais, plus sa capacité à s’opposer aux flux de chaleur est grande. C’est la caractéristique de la résistance thermique appelée « R ». Plus R est important, plus le produit s’oppose au passage de la chaleur, meilleure est l’isolation en savoir plus l’isolation thermique.

C'est a vous