La pose de la motorisation de portail coulissant

portail coulissant

La pose de la motorisation de portail coulissant n’est pas un exercice facile, mais elle n’est pas impossible. En effet, avec les bons matériels, un peu d’huile de coude et une bonne patience, on peut réussir l’exercice avec brio. Voici d’ailleurs quelques conseils à retenir pour réussir la pose de l’automatisme de portail coulissant.

Comment réaliser la pose de la motorisation de portail coulissant ?

motorisation portail coulissantLa pose de la motorisation de portail coulissant doit suivre des étapes précises. En premier lieu, il faut se munir des bons matériels à savoir un équipement de sécurité complet, des outils pour la pose et la notice proposée avec la motorisation du portail coulissant. Il convient ensuite de s’atteler à la pose de la plaque de support de la motorisation de portail coulissant. Pour ce faire, il faut creuser un trou pour la fondation puis déboucher les gaines et les maintenir avec un fer à béton avant de remplir le trou de béton et de poser la plaque de support de la motorisation. Une fois que le béton a séché, il suffit de poser le bras en parallèle au portail et visser les écrous. S’il y a déjà une surface d’appui alors, la motorisation pourra directement être fixée sur le béton par le biais de chevilles.

Pour la pose des crémaillères, il convient de commencer par arrêter la motorisation et maintenir le portail ouvert au maximum avant de procéder à la pose de la première crémaillère sur le pignon d’entraînement. Une fois que les deux extrémités sont fixées, il suffit de déplacer le portail à la main avant de s’atteler à la pose de la deuxième crémaillère de la même manière que la première. Une fois que toutes les crémaillères sont posées, il suffit de fixer la butée de fin de course et de vérifier que la motorisation fonctionne en ouvrant le portail manuellement. Pour finir, il convient d’installer les cellules et le gyrophare.

Les conseils à retenir pour la pose de l’automatisme de portail

Il est cependant intéressant de rappeler que la pose de la motorisation dépend du modèle de portail retenu et du type de motorisation qui l’accompagne. Aussi, le portail peut être doté d’une motorisation à rail au sol ou d’une motorisation autoportante. Dans tous les cas, la pose peut être différente sur bien de points. Pour la pose de la motorisation à rail au sol, il faudra par exemple installer un rail de guidage au sol qui permet au portail de s’ouvrir et se fermer correctement. La pose d’un socle s’avère également nécessaire pour maintenir le poteau de guidage et le moteur qui va assurer le déplacement du portail sur les rails. La motorisation autoportante pour sa part, utilise une crémaillère pour assurer le déplacement du portail. Comme on a pu le voir un peu plus haut, la pose de la motorisation de marque faac devient aisée dès lors que le terrain n’est pas adapté à l’installation d’un système de rail sur le sol.

Si la motorisation autoportante est conseillée aux portails légers, la motorisation à rail au sol est tout particulièrement conseillée aux portails plus lourds. Pour ceux qui craignent de rater la pose de la motorisation de portail coulissant, il vaut mieux confier l’opération à des professionnels dans le domaine.

C'est a vous